L’Open Archival Information System (OAIS) pour l’archivage de la recherche en SHS : concepts et expériences

 

L’Open Archival Information System (OAIS) pour l’archivage de la recherche en SHS : concepts et expériences

CC-IN2P3, Amphithéâtre, Lyon, 23 et 24 octobre 2012

Dans le cadre du Réseau thématique transdisciplinaire sur les archives de la recherche, initié par la direction de l’INSH-CNRS, sous la responsabilité de Bertrand Müller, directeur de recherche, nous souhaitons examiner plus attentivement les possibilités de la norme OAIS pour l’organisation de dispositifs d’archivage numériques.

Nous vous convions à participer activement à la journée organisée par le RTP ArchiSHS-CNRS, le Centre Maurice Halbwachs, le Laboratoire Parole et Langage, la MMSH d’Aix et le TGE Adonis, qui se tiendra au CC-IN2P3 à Lyon les 23 et 24 octobre 2012.

L’OAIS est un modèle générique qui ouvre de nombreuses questions sur l’organisation, la collecte, le traitement, la conservation et la valorisation des archives. Désormais reconnu comme norme ISO (ISO14721), l’OAIS s’impose comme un modèle de référence mais vaut aussi pour les nombreuses possibilités qu’il offre.

Comment développer une stratégie globale à partir d’un modèle OAIS ? Comment définir les exigences de compétences dans l’organigramme ? Comment articuler différentes expériences d’archivage les unes avec les autres ? Comment définir une stratégie d’archivage au niveau des structures de recherche (Labex, UMR, etc) ? Comment articuler l’archivage « papier » avec l’archivage numérique ? Comment concilier la pérennisation des archives numériques avec le caractère évolutif des objets de la recherche ? Comment gérer les restrictions d’accès aux données numériques dans le cadre réglementaire français et international ? Comment évaluer les services d’archivage numérique (Data Seal of Approval, Trusted Data Repositories etc.) ?

Les résultats de ces journées seront consignés dans le rapport sur Les archives de la recherche en SHS, préparé par Bertrand Müller à l’intention de la direction du CNRS.

Programme :

23 octobre

09 :30 accueil des participants

10:00 Ouverture de la journée et introduction : Bertrand Müller (CNRS, RTP-ArchiSHS)

Jean-Luc Pinol (TGE-Adonis).

 

10:15-13:00 Table ronde : OAIS, de la norme aux applications

Charlotte Maday (Aurore) : Du papier au numérique : de l’archivage au records mangement

Lourdes Fuentes Hashimoto (MAE) et Marie Laperdrix (Archives Nationales): La norme OAIS: un modèle conceptuel et fonctionnel pour la conservation des archives numériques.

 

14:00-17:00  Exemples et expérimentations de la norme OAIS en SHS

Lorène Béchard (CINES) : « Le CINES : des solutions pour l’archivage des données en SHS »

Nicolas Larousse/Pierre-Yves Jallud (TGE-Adonis) : Présentation du service d’archivage à long terme

Bernard Bel (LPL – SLDR) : Une implémentation du modèle OAIS dans la cadre du projet pilote Adonis

 

 

 

24 octobre

09 :30-10:30 Table ronde : L’OAIS et le volume des données

Gérald Foliot (TGE Adonis) : Présentation de la grille Adonis

 

10 :45-11.45 Table ronde : L’OAIS, communication, diffusion et accès aux données.

Bernard Bel (LPL – SLDR) : Gestion automatisée des droits d’accès : vers un modèle générique

 

12.00-12.30  Conclusion : Bertrand Müller (RTP ArchiSHS), Jean-Luc Pinol (TGE-Adonis)

Les places étant limitées, nous vous prions de vous inscrire au préalable en vous adressant à : Bertrand.muller@ens.fr

Liste des intervenants/participants aux tables-rondes (à confirmer) :

Lorène Béchard (CINES)

Bernard Bel (LPL – SLDR)

Christine Berthaud (CCSD)

Laurent Capelli (CCSD)

Gerald Foliot (TGE Adonis)

Véronique Ginouvès (MMSH)

Séverine Guillaume (LACITO – CRDO Paris)

Lourdes Fuentes Hashimoto (MAE)

Michel Jacobson (SIAF)

Pierre-Yves Jallud (TGE Adonis)

Thomas Kachelhoffer (CC-IN2P3)

Marie Laperdrix (Archives Nationales)

Nicolas Larrousse (TGE-Adonis)

Charlotte Maday (AURORE)

Philippe Prat (CINES)

Stéphane Pouyllau (TGIR Corpus)

Jean-Luc Pinol (TGE Adonis)

Bertrand Müller, (CNRS, RTP-ArchiSHS)

Archives scientifiques: Jacques Friedel

« À l’université de Paris XI-Orsay, vient de s’achever, grâce à une étroite collaboration
entre archivistes et scientifiques, le classement des archives personnelles de Jacques
Friedel conservées au laboratoire de physique des solides (UMR 8502 du CNRS). Ces
papiers qui comportent en particulier un ensemble très volumineux de correspondance
témoignent non seulement de l’oeuvre scientifique de Jacques Friedel mais aussi de son
implication dans l’organisation de l’enseignement et de la recherche scientifiques au
cours des trente dernières années.»

Cf. Fonds d’archives Jacques Friedel. Répertoire numérique détaillé, établi par
G. Donneger et D. Gaultier, sous la direction de T. Charmasson, 2006 dactyl.

Source: Thérèse Charmasson, « Archives scientifiques ou archives des sciences : des sources pour l’histoire », La revue pour l’histoire du CNRS, no. 14 (2006), http://histoire-cnrs.revues.org/document1790.html?format=print.